Comment améliorer sa digestion avec la naturopathie ?

Troubles & désordres

Fatigue, lourdeurs, ballonnements, éructation, flatulences, reflux, brûlures d'estomac, constipation, diarrhée, nausées, foie engorgé, douleurs ou crampes dans le ventre ... sont autant de signes qui vous indiquent que votre appareil digestif est en souffrance, signes d'une mauvaise digestion.

Une mauvaise digestion n'est pas anodine. Si vous n'y faites pas attention, elle peut entrainer à moyen terme des troubles et sur du long terme la maladie. 

Dans cet article, je vous explique comment fonctionne la digestion. Comprendre c'est déjà changer. Je vous donne également des pistes pour chouchouter votre ventre et améliorer votre digestion. 

La digestion, c’est quoi ?

La digestion, c’est transformer (cliver), assimiler et éliminer.  

La digestion peut être physique, mentale ou émotionnel. Aujourd’hui, je vais aborder le volet physique. 

Hmmm, ça sent bon … Vous salivez, le processus de digestion se met en marche. 
Vous vous mettez à table, les aliments entre dans votre bouche, vous mâchez, vous appréciez la nourriture, vous prenez votre temps, les aliments se mélangent à votre salive. Vos dents coupent. Les enzymes contenus dans votre salive commencent à transformer les amidons (glucides comme par exemple le pain, les pâtes, etc..). Les molécules complexes sont ainsi transformées en molécules simples, appeler nutriments. Seuls les nutriments pourront enter dans votre organisme. 

« On peut imaginer le système digestif comme un tube qui traverse votre corps où l’entrer serait la bouche et la sortie l’anus. Seuls les nutriments entrent dans votre corps contrairement aux molécules complexes qui seront éliminées. »

L'estomac

Vous avalez, les aliments passent par votre œsophage et arrivent dans votre estomac. Je simplifie, mais au contact des protéines, votre estomac sécrète de l’acide chlorhydrique. L’estomac est un milieu acide. Ce milieu acide couplé aux sucs gastriques (contenant entre autres des enzymes) va permettre de réduire les protéines (grosses molécules) en protides (plus petite molécule) puis en acide aminée (molécule simple ou nutriment).

Chaque aliment a une enzyme associée et est assimilé sous forme de nutriments :

Les protéines sont assimilées sous forme d’acides aminés

Les glucides sont assimilés sous forme de glucose ou de disaccharides

Les lipides sont assimilés sous forme d’acides gras ou de cholestérol

A la sortie de l’estomac, le mélange aliment + sucs gastriques forme une bouillie que l’on appelle chyme.

L'intestin grêle

Le chyme passe dans l’intestin grêle. L’intestin grêle est dans un milieu alcalin, l’opposé de l’estomac qui lui est acide. 
La bile (provenant de la vésicule biliaire) et les sucs pancréatiques (provenant du pancréas) neutralisent l’acidité. 

Une première petite partie de l’intestin grêle (appelée duodénum) est le lieu où les glucides sont découpés : on va retrouver les fruits, les féculents (céréales, pommes de terre, pâtes, pain ...), les légumes amidonnés (potimarron, châtaigne etc..). Les lipides vont également être émulsionnés ici. C’est également là que finit la transformation des protéines. 

Ceci dit, l’intestin grêle c’est surtout le lieu de l’assimilation (jéjunum et iléon) de l’absorption des nutriments vers le sang. Il fait enter « à l’intérieur » les nutriments. Vous vous souvenez, le tube.

Les vitamines, oligo-éléments et minéraux sont aussi assimilées au niveau intestinal.
Tout ce qui n’a pas été absorbé par votre intestin grêle va aller dans votre gros intestin appelé aussi colon. 

Colon ou Gros Intestin

Dans le colon, on va retrouver les aliments qui n’ont pas pu être transformé, assimilé faute de n’avoir pas assez mastiqué ou par manque de sucs gastrique. On va retrouver aussi les fibres, les excès. On peut retrouver les colorants, les pesticides, les métaux lourds etc .. et les cellules qui ne servent plus. 

Dans votre colon, on va retrouver une flore se nourrit des fibres entre autres. Vos bactéries amis vont participer à la synthèse des vitamines (K, B8, B12) qui seront réabsorbées dans le sang. Il va également y avoir des mouvement avec l’eau, les ions et les vitamines ..

On va avoir 2 ambiances au sein du colon :

  • Une première moitié, elle va abriter une flore dite de fermentation, c’est la flore qui va poser problème dans le cas ou la digestion des glucides ne se passe pas bien. C’est elle qui peut donner des ballonnements et des gazs peu odorants
  • Une deuxième moitié, elle va abriter une flore dite de putréfaction, c’est la flore qui va poser problème dans le cas ou la transformation des protéines ne se passe pas bien. C’est elle qui peut donner des ballonnements et des gazs très odorants

Il faut savoir que nos différentes flores (estomac, intestin grêle, colon) sont composées de bactéries amies et de bactéries pathogènes (pas copine). Quand tout va bien, tout ce petit monde vie en équilibre. En revanche, lorsque la flore pathogène prend trop de place (suite à de la fatigue, une antibiothérapie, un virus etc…), c’est la dysbiose (déséquilibre entre la bonne et mauvaise flore) et les troubles et désagréments apparaissent

Sinon, le colon compacte les déchets et les faits transiter vers le rectum et l’anus, pour aller à la selle. 

La digestion en résumé

La digestion c’est transformer les alimentscouper les molécules complexes en molécules simples que l’on appelle nutriments par des actions mécaniques (dents, brassage de l’estomac etc..) et chimique avec la salive, les sucs gastriques et pancréatiques, les enzymes de l’intestin … 

Ces nutriments vont être assimiler c’est-à-dire qu’ils sont absorbés dans le sang pour aller vers les cellules qui en ont besoin. 

Et puis, ce qui ne sert pas (le surplus des excès, les molécules non assimilables, additifs, conservateurs, colorants, métaux lourds etc..)  ou ce qui ne sert plus (cellules mortes de notre corps) va être éliminer par notre corps sous forme de selle mais aussi d’urine, de sueur, de mucus, de cérumen etc.. 

Conséquence.s d’une mauvaise digestion

Une mauvaise digestion peut entrainer des carences, des problèmes de peau (acné, bouton, eczéma, psoriasis etc ...), une baisse de l’immunité, une inflammation des intestins, un transit ralenti ou accéléré, un reflux gastrique (RGO), des gaz, des ballonnements, des lourdeurs, des douleurs dans le ventre, des douleurs dans le dos, des intolérances alimentaires, un syndrome du côlon irritable, une colopathie fonctionnelle, de l’anxiété, un mauvais sommeil etc… 

Cela peut aller jusqu’à des maladies plus graves comme les maladies intestinales chroniques inflammatoires (MICI), comme la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, de la dépression etc ... 

Il est essentiel d’apprendre à chouchouter votre ventre pour avoir une bonne santé.

 

=> L'Inserm propose un dossier Microbiote intestinal (flore intestinale) : Une piste sérieuse pour comprendre l’origine de nombreuses maladies Cliquez Ici

Comment améliorer sa digestion ? Mes conseils Naturo

Voici quelques pistes pour améliorer votre digestion

Alimentation

  • Se poser les bonnes questions 
    Lorsque vous mangez, avez-vous faim ?
    Dans quelle ambiance prenez-vous vos repas ? Tranquillement ou sur le pouce ? légère et sympathique ou lourde et conflictuelle ? 
    A quelle fréquence mangez-vous dans une journée ? 
    Y a-t-il du grignotage un peu, beaucoup, vraiment beaucoup ? 
    Faites-vous des écarts alimentaires, si oui lesquels ?
    Que buvez-vous dans une journée ? Eau plate, eau pétillante, tisane, thé, roïbos, café, soda, alcool (vin et bière compris)
  • Prenez votre temps et MAS-TI-QUEZ !
    Lorsque vous mâchez tranquillement, votre cerveau prend note de la qualité des aliments, c’est-à-dire la quantité́ de vitamines, de lipides, de glucides, de protides, d’amidons et de sucres qu’il croise... et il envoie un signe de satiété́ quand vous êtes rassasié, ça permet de manger moins. En moyenne, on perd 2 kg lorsque l’on se met à mastiquez.
    Je vous invite à prendre ce temps, à y penser .. Le changement prend du temps, donc ne vous blâmez pas si vous vous surprenez à avaler votre repas rapidement, mais dès que vous y pensez, mâchez. Avec le temps, l’idée va faire son chemin et cette nouvelle habitude de mâcher va se mettre en place.  

  • Avoir faim !

  • Boire suffisamment et de préférence en dehors des repas (eau plate faiblement minéralisée)
  • Favorisez une alimentation saine, équilibrée et vivante, variée, bio
  • Favorisez une assiette simple, évitez le cuisiniste (gras) ou le ratatouillage (tout et n'importe quoi)
  • Privilégiez les produits frais ou congelés, sous leur forme brut
  • On les légumes : la part de légumes doit être au minimum équivalente à 50% de votre bol alimentaire
  • Pour une meilleure digestion :
    75 % de protéine animale et 25 % d’amidon (féculent, légumineuse, légume amidonné comme le potimarron, la patate douce, la châtaigne etc.. ) ou le contraire. Ce mélange est plus facile à assimiler que 50% protéine 50 % amidon. Et bien sur la moitié de l'assiette sera composée de légumes verts ;-) 
  • N'hésitez pas à cuisiner avec des herbes fraiches et des épices carminatives : les graines de carvis, l'anis vert, l'estragon, le gingembre, l'ail, la menthe poivrée, le fenouil, l'aneth odorant, le basilic, la cardamome, le cerfeuil, la coriandre, l'hysope, la marjolaine, le muscadier, l'oignon, la sarriette, la sauge, le thym, l'angélique sauvage etc …
  • Les fruits frais doivent être consommés 30 min avant le repas ou à distance des repas
  • Diminuer votre consommation de sucre, de gluten, de produits laitiers
  • Attention aux associations alimentaires voir l'article sur le sujet ICI 
  • Consommer en petite quantité des probiotiques naturels comme le Kéfir, kombucha, choucroute, légumes lacto-fermenté etc.. 
  • Favorisez la cuisson à la vapeur douce  (Vitaliseur de Marion est top!)

 

  • Pas de grignotage : votre corps a besoin de temps de repos pour faire le nettoyage 
  • Le repas du soir doit être pris avant 21h et être plus léger, après 21h favorisez une monodiète
  • Après le repas vous pouvez consommer une petite Tisane de menthe (pas en sachet) et placez une bouillote au niveau de foie (coté droit) 

 

  • Pensez aussi au monodiètes (carottes, pommes cuites ) ou au  jeûne intermittent : Lisez cette article qui lui est consacré ici ! ou faire un reset avec un jêune de plusieurs jours encadré. 
    Comme par exemple au Chemin de la santé https://chemindelasante.com/

Bouger & se mettre en mouvement

Chaque jour au minimum l'équivalent de 30 minutes de marche rapide.

L'exercice physique permet de masser les organes. ça draine le foie mais aussi les émotions ! 

Diminuer le stress & accueillir ses émotions

Quelques outils

  • Cohérence cardiaque Voir l'article ICI
  • Détendre le diaphragme avec la respiration. On trouve plein de vidéos sur YouTube sur le sujet 
  • Respirer des huiles essentielles (Lavande, marjolaine, yang yang etc..) 
  • S'offrir un soin ArōmaTouch. C'est un bon moyen de lâcher prise. 
    C’est une application d’huile essentielle le long de la colonne vertébrale, la tete , les oreilles et le pieds. Ce soin équilibre les systèmes & fonctions du corps, et réduit le niveau de stress au niveau physique & aussi émotionnel.
  • Le Chi Nei Tsang (massage du ventre) est un très bel outils

Automassage

Toujours dans le sens des aiguilles d’une montre 
1 goutte d’HE romarin, citron avec une cuillère à café d’huile végétale comme par exemple de l'huile de Nigelle (excellente pour les troubles digestifs) ou de l'huile de coco fractionnée

Ou faire un soin chi nei tsang 

Supplémentation

Uniquement si vous avez déjà mis en place une hygiène de vie et pour vous aider à digérer :

  • TerraZyme - Complexes d'Enzymes Digestifs de chez dōTERRA* ( pensez à lire les précautions) avant le repas
  • Une à deux goutte.s du mélange digestif ♡ (ZenGest®) dans une capsule végétale est également très bien

* Si vous voulez en savoir plus sur les produits dōTERRA c'est par ici

Conclusion

"Nous ne sommes pas ce que nous mangeons, nous sommes ce que nous assimilons"

N'hésitez pas à consulter un.e naturopathe pour vous aider à mettre en place un programme d'hygiène de vie personnalisé. 

Prenez bien soin de votre ventre !

Très chaleureusement,

Linda



Bien dans mon ventre 
Guide naturopathique pour en finir avec ces maux qui nous gâchent la vie
de Marine Battier-Sharaf et Naturally Lety 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Live ☼

Lectures du moment ...

Mes coup' de ♡

Méditation

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.