Croustillant de mangue au sansho du printemps (sans gluten, sans lactose)

A vos tabliers

Aujourd'hui la baie de sansho du printemps est à l'honneur.

J'ai découvert cette baie lors d'une séance shopshop avec un ami, il y a quelques semaines et depuis je l'utilise quasiment quotidiennement.
Il ne m'est pas possible de manger du poivre (trop irritant pour mes intestins), du coup, je suis toujours en cherche de nouvelles épices, baies ... de nouvelles saveurs

La baie de sansho du printemps a une saveur typique, avec des notes acidulées d’agrumes, de citronnelle et légèrement boisé. Son parfum se prolonge en bouche pour finir en fraîcheur subtilement mentholée et épicée.

Elle a une propriété assez surprenante. Si on en consomme trop, nos lèvres et notre langue sont anesthésiées. J'ai lu que pour diminuer cet effet, on peut la torréfier pendant 2 à 3 min dans une poêle avant de l’utiliser (je n'ai pas encore essayé).

Elle pousse en grappes sur un arbrisseau épineux. Cette baie est récoltée au printemps verte, donc avant maturité. Puis on la fait sécher à l’ombre pendant un à deux jours, puis au soleil, jusqu’à ce que qu'elle se fende pour en extraire la graine qui se ne consomme pas. 

La baie de Sansho active les organes internes, favorise la digestion et serait un antidouleur. 

J'ai vu qu'il y en avait plusieurs, provenant de différents endroits. Le mien provient des montagnes de Wakayama au sud de Kyoto.

Coté gourmandise, la baie de sansho se marie bien avec la mousse au chocolat, sur des pommes de terre de noirmoutier ou rate (avec un filet d'huile d'olive et au four), avec les légumes du printemps ou les légumes racines, avec le poisson ou la marinade qui accompagne les poissons crus ou encore en salade de fruits etc.. 
Personnellement, je l’utilise en fin de cuisson

Ah oui, une dernière petite chose, une pincée de ces graines écrasées suffit.

Je vous propose un délicieux crumble à la mangue aux baies de Sansho

Que ce soit pour l'heure du goûter ou du dessert, les crumbles aux fruits font toujours l'unanimité auprès des gourmands. Cette recette vegan et originale de croustillant à la mangue et au sansho du printemps est un vrai délice !  Voilà un dessert qui régalera les papilles de toute la famille.

Ingrédients

le Croustillant

  • 100 g de flocon d'avoine fin
  • 50 g d'amande
  • 1 cuillère à soupe de muscovado
  • 3 cuillères à soupe d'irakia (sucre de dattes)
  • 3 gouttes de vanille (vous pouvez utiliser du sucre vanille)
  • 50 g d'huile de coco

la Garniture

  • 600 g de mangue bio congelé (la saison de la mangue est de décembre à février, en dehors de la saison, je vous invite à utiliser du congelé bio)
  • 1 cuillères à soupe d'irakia
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 15 à 20 baies de sansho du printemps en fonction de votre goût

Variante : Cette recette de crumble peut être déclinée avec d'autres fruits au gré des saisons. Vous pouvez, par exemple, utiliser des pommes, des poires, des abricots ou encore des pêches .. Délice assuré !

Préparation

Préchauffez votre four à 180-200°C

Faire chauffer 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur de Marion

Huilez le moule à l’huile de coco

si la mangue est fraiche : 

  • Coupez la mangue en morceau et ajouter l'irakia et le sachet de sucre vanillé et faire cuire 10 min à feu moyen dans la soupière du vitalisme de Marion

si la mangue est congelée : 

  • Décongelez la mangue : mettre la mangue dans la soupière du vitaliseur avec l'irakia et le sachet de sucre vanillé. Laissez 15-20 min à feu moyen

Pendant ce temps, préparez le croustillant. Dans un saladier, mélangez les flocons d'avoine, les amandes, le muscovado, l'irakia, l'huile de coco et la vanille. Travaillez le tout du bout des doigts jusqu'à obtention d'une pâte granuleuse

Pilez et ajouter les baies de sansho du printemps aux mangues

Mettre les mangues dans le plat à crumble et ajouter le croustillant sur les mangues

Placez le plat au four et faites cuire jusqu'à ce que le dessus devienne doré, environ 15 min

Laissez tiédir à l'air (hors frigo) avant de déguster

Attention 
La pâte peut se colorer rapidement, surveillez-là et si elle devient trop brune déposez une feuille de papier cuisson au-dessus de votre croustillant jusqu'à la fin de la cuisson

 

Bonne dégustation, 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Live ☼

Lectures du moment ...

Mes coup' de ♡

Méditation

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.