La mastication, un élément essentiel de la digestion !

Les incontournables en Naturo

Aussi bien en Naturopathie qu’en Micronutrition (Médecine préventive), on insiste sur l’importance de la mastication. Mais alors pourquoi ?!

La 1ère publication sur l’importance de la mastication date de la fin siècle dernier et depuis plus de 500 publications font un lien entre déficit masticatoire et problèmes de santé. 

Aujourd'hui, la science fait le lien entre défaut de mastication et diabète, mastication et obésité, entre Alzheimer et mastication  ...

La mastication joue un rôle clé dans la digestion

Le tube digestif est un système de travail à la chaine où la mastication a un rôle clé.

En effet, le fait que celui-ci soit rectiligne permet une spécialisation segmentaire c’est-à-dire que chaque segment va réaliser une fonction particulière et la fonction suivante va dépendre de l’exécution correcte de la fonction en amont. 

Ce mode de fonctionnement impose une loi : La règle du maillon faible. Ainsi le résultat global de la chaine n’est jamais supérieur à l’étape la moins importante. Si la chaine peut porter 10kg et qu’elle casse au bout de 500g et bien elle ne portera que 500 g 

Ainsi chaque étape doit être à son optimum pour que le résultat global soit optimal. 

 

Une des fonctions du tube digestif est la dégradation des aliments en éléments nutritifs. Pour qu’un aliment soit absorber et utiliser par notre corps, il faut qu’il soit réduit en nutriment. Il a aussi une action bactéricide, c’est-à-dire qu’il réduit la charge septique des aliments.

 

On distingue deux catégories de molécules :

  • Les macromolécules (ou molécules organiques) : carbohydrate (sucre), acide nucléique, lipide (complexe triglycéride phospholipide) et protéine
  • Les micronutriments : minéraux (apportés en petite quantité ou traces très faibles) et vitamines 

 

L’absorption se fait de manière sélective . C’est-à-dire que l’organisme absorbe uniquement ce dont il a besoin en nutriment et il ne doit pas laisser entrer les substances toxiques de macromolécules ou micro-organismes 

L’absorption des macronutriments se fait sous leur forme la plus petite (forme monomérique) 

  • Les carbohydrates (sucre : amidon pour le monde végétal et glycogène pour le monde animal) sont ainsi absorbés sous forme de glucose 
  • Les protéines sont absorbées sous forme d’acide aminé
  • Les lipides (glycéride, phospholipide) sont réduits en acides gras libres et en cholestérol 

Je ne vais pas entrer dans les détails ici mais la forme monomérique permet la destruction de l’identité antigénique. Ainsi le macronutriment va pourvoir être reconnu par le corps comme du soi et non comme un corps étranger (virus, bactérie) à combattre. 

J’ai aimé la représentation faite par le Pr Castronovo pour bien comprendre 

On a des lettres qui représente une phrase, cherchez la phrase … Difficile de trouver la phrase, non ? 

Allez, je vous donne la réponse : JE DOIS BIEN MASTIQUER !

Chaque lettre représente acide aminé.  Isolés, on ne peut pas reconnaitre d’où l’acide aminé vient (de votre viande, de la légumineuse, de l’œuf ..) 

Le fait de séparer les protéines en acides aminés détruit l’identité antigénique. Si vous n’avez pas bien mastiquer, vous n’avez pas fait des lettres (des acides aminés) alors potentiellement vous allez faire des anticorps qui vont déclencher des allergies, des maladies auto-immunes ou encore des maladies inflammatoires

On ne peut pas être en bonne santé si on n’est pas capable de digérer complétement, notre santé est intimement liée à l’efficacité de notre digestion

Digestion séquentielle

Chaque étape est responsable d’un découpage particulier.

Si un découpage est raté, la molécule ne sera pas sous forme monomérique, elle ne sera donc pas absorbée et elle va continuer son chemin dans le tube digestif.

Les aliments non mâchés, non digérés vont ainsi nourrir les mauvaises bactéries au niveau de votre microbiote (flore intestinale) entrainant une dysbiose c’est-à-dire la production d’une flore intestinale pathogène lié à une mauvaise mastication. responsable de ballonnements, gazs, douleurs intestinales, spasmes troubles digestifs, fermentation .. Avec le temps, cela peut entrainer une dégradation des muqueuses intestinales, une porosité intestinale (perméabilité intestinale) responsable de nombreuses pathologies (maladie de crohn, MICI, ... )

Dans ce processus de digestion, nous pouvons agir de manière consciente sur seulement deux segments : La mastication et le sphincter anal (qui nous permet d’être propre). 

La mastication est la première étape de la digestion. Ce qui la rend fondamentale !

La mastication détruit et réduit les aliments solides en une « bouillie ». Les aliments se mélangent à la salive dans laquelle il y a des enzymes. Ces enzymes ont un rôle dans le découpage des molécules et informent le cerveau de la composition de ce vous avez avalé. Ceci prépare de manière optimal la quantité de sécrétion dans le tube digestif pour optimiser votre digestion.

Les sucres / amidons comme par exemple le pain, les pâtes … vont être digérés dans la bouche et l’intestin.La digestion des protéines commence dans l’estomac et se finit dans l’intestin et les lipides un peu dans la bouche et essentiellement dans le duodénum

Accès aux vitamines et minéraux

Les cellules végétales sont renforcées par une paroi de cellulose. Si vous ne déchirez pas cette paroi, vous n’avez pas accès aux nutriments des végétaux (caroténoïde, vitamines, minéraux etc..)

Si vous ne mastiquez pas correctement vos crudités, vous vous transformez en quelque sorte comme mule qui transporte de la drogue dans des boulettes de plastique. Nous avons tous fait l’expérience du maïs ou du petit pois que l’on ne mastique pas et que l’on retrouve intacte dans la cuvette des toilettes. Et bien c’est la même chose pour tous les aliments. 

Si on ne mastique pas, on n’a pas accès à l’aliment

Par ailleurs, les caroténoïdes (bêta-carotène, lycopène etc … redoutables antioxydants aux multiples vertus santé) sont des substances lipophiles qui sont donc absorbés avec des graisses 

Consommez des légumes sans lipide ne sert pas à grand-chose ! Je vous conseille de favoriser des huiles riches en oméga 3. 

Témoignage

Voici un partage d'expérience d'un acteur indien. Comment a-t-il appris à retrouver la santé dans un institut médical en Autriche ?

Buvez la nourriture et mâchez l’eau

Mâchez entraine une perte de poids

En mastiquant suffisamment longtemps (15-20 min), vous donnez à votre cerveau le temps d’apprécier la quantité et la qualité des aliments que vous consommez et la satiété arrive. 
Vous mangez moins, vous garantissez la 1ère étape de la digestion c’est-à-dire une digestion complète des polymères et vous préparez l’arrivez des aliments dans les segments suivant (calcul des sucs gastriques nécessaires ..) 

Vivre le moment présent et prendre du plaisir !

Mangez en pleine conscience, dans le calme, sans télévision, sans tablette, sans téléphone, sans livre ... sans autre occupation que celle de manger.

Assi.se face à votre assiette, conscient.e de chaque bouchée qu’il va falloir mâcher jusqu’à la réduire en liquide

Il faudra répéter cette opération encore et encore jusqu’à ce que cela devienne un automatisme

 Ecoutez votre faim, votre instinct et vos sens… Tout simplement.

Nos vies contemporaines nous malmènent et très souvent, le repas du midi est avalé sur le pouce entre deux occupations professionnelles. La mastication est alors négligée. Dans ce cas, je vous conseille de choisir vos aliments sous forme de soupes ou de purée.

Conclusion

La digestion est tout une chaine de travail et aucune étape ne peut se substituer à l’autre. Les enzymes agissent à des endroits bien précis et elles sont spécifiquesAinsi, si une des étapes est défectueuse, c’est toute la chaine qui est affectée.

et Pas de bonne santé sans bonne digestion !

Mâchez bien 

Linda Imbert Portalier


Livres :

  • Mastiquer c'est la santé de France Guillain

"Et si la mastication était une méthode intelligente et ­efficace de l’organisme et du cerveau pour manger moins et assimiler mieux ? Comment le cerveau pourrait-il organiser une bonne ­digestion, une bonne assimilation, et surtout déclencher le signal de satiété, si nous ne lui laissons pas le temps d’analyser ce qui entre dans notre bouche ? Cette démarche a des vertus remarquables, notamment dans le cadre d’un régime (en mastiquant bien, on mange moins et surtout, on assimile mieux), mais aussi pour développer une approche qualitative de la vie. Ce n’est pas la quantité qui rend heureux, mais la démarche, qui nous amène à en apprécier la qualité. Apprécier et savourer ce que nous avons, en commençant par ce qui est dans notre assiette, voilà ce que nous propose l’auteur ! France Guillain est l’auteur des Bains dérivatifs (Éditions Jouvence) et de nombreux autres best-sellers. Grande navigatrice, diététicienne diplômée, elle a longuement ­étudié les habitudes alimentaires de différentes cultures et a développé une méthode unique alliant alimentation et mode de vie sains. Son travail est mondialement reconnu et largement relayé dans les médias."

  • Manger en pleine conscience du Dr Jan Chozen Bays

"Voici une approche révolutionnaire pour transformer notre façon de manger et pour perdre du poids sans nous priver : elle consiste à observer les goûts, les odeurs, les sensations, les pensées et les émotions qui surgissent au cours d'un repas.
S'appuyant sur des recherches scientifiques récentes et sur son expérience de médecin et de professeur de méditation, le Dr Jan Chozen Bays nous présente cette thérapie qui a déjà fait ses preuves."

 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Live ☼

Lectures du moment ...

Mes coup' de ♡

Méditation

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.