Prendre un RDV

Précautions d’usage des huiles essentielles


* A lire avant toute utilisation d'une huile essentielle *

Précautions générales

Employez les huiles essentielles avec modération et précaution. Les huiles essentielles sont très puissantes.

 

  • Les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les yeux, le contour des yeux, ni dans les oreilles, ni les muqueuses annales et vaginales. En cas de contact, n'utilisez pas d'eau pour rincer (les huiles essentielles et l'eau ne se mélangent pas) mais rincez abondamment avec une huile végétale neutre et consultez rapidement un médecin.
     
  • Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée et hors de vue des enfants. Pour leur sécurité, ne jamais retirer la capsule codigoutte des flacons des huiles essentielles.
     
  • D’une manière générale, je vous déconseille l’usage d’huiles essentielles pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, les personnes présentant un cancer hormono-dépendant, et plus généralement celles ayant des problèmes de santé. Sauf avis médical, n'utilisez pas non plus d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans. Pour les enfants de plus de 3 ans, utilisez-les exclusivement sous contrôle médical.
    Selon le contexte, je conseillerai d'aller vers les hydrolats. 
     
  • Les injections par voies intramusculaire ou intraveineuse d’huiles essentielles sont rigoureusement interdites.
     
  • Les personnes asthmatiques ou allergiques ne doivent jamais utiliser d'huiles essentielles en aérosols.
     
  • N'associez pas huiles essentielles et traitements médicamenteux sans avis médical. 
     
  • Consultez un médecin pour toute indication thérapeutique ou tout traitement par voie orale. Les huiles essentielles doivent être diluées sur un support type huile alimentaire, miel, sucre ou comprimé neutre pour un usage par voie orale.
     
  • En cas d’ingestion accidentelle, rincez la bouche avec une huile végétale alimentaire. Contactez immédiatement un centre anti-poison et consultez un médecin. Ne pas faire vomir. Si possible, il est conseillé d’avaler 1 ou 2 cuillerées d’huile végétale alimentaire afin de diluer l’huile essentielle.
     
  • Si vous prenez des médicaments en même temps, veillez bien à ce que leur utilisation combinée ne soit pas nocive pour votre santé. Dans tous les cas, faites appel à votre médecin ou pharmacien pour des informations supplémentaires.
     
  • En cas de doutes ou d’interrogations, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.
     
  • Pour conserver une huile essentielle dans de bonnes conditions, il faut éviter la lumière et les gros écarts de température. Conservez-les dans des flacons en verre teinté bien fermés (les composants des huiles essentielles sont très volatils !).

Irritation cutanée

Certaines huiles peuvent être irritantes ou particulièrement sensibilisantes. La majorité des huiles essentielles s’emploient diluées dans une huile végétale sur la peau. Je vous recommande de toujours effectuer un test de tolérance cutané dans le pli du coude pendant au moins 48 heures avant toute utilisation à l’état pur ou dilué sur la peau. Si vous observez une réaction (rougeur, irritation, picotement…), n’utilisez pas. 

Allergies

Les huiles essentielles contiennent plus ou moins d'allergènes. Une huile essentielle allergisante doit être utilisée avec précaution et sur une courte période. Un test allergique est à réaliser avant chaque utilisation d’une nouvelle huile essentielle ou d'un nouveau mélange.

Dermocausticité

Une huile essentielle dermocaustique est une huile essentielle qui provoque des brûlures de la peau et des muqueuses. Les huiles essentielles dermocaustiques doivent obligatoirement être diluées dans une huile végétale avant toute application sur la peau. Elles doivent être utilisées seulement sur des zones très localisées.

Photosensibililation

Une huile essentielle photosensibilisante peut provoquer des irritations de la peau et des rougeurs en cas d'exposition au soleil après application. Lorsqu'une huile essentielle photosensibilisante est appliquée, il est recommandé de ne pas exposer la zone traitée pendant au moins 8h après application.
Les huiles essentielle photosensibilisante sont les agrumes comme le citron, le citron vert, la bergamote, la mandarine, l’orange,l’ Orange sanguine, le pamplemousse, le petit grain... mais aussi l’angelique, le cumin, le céleri, le khella, le livèche, la verveine citronnée, verveine odorante, la tagète, le macérât huileux de Millepertuis. Cette liste est non exhaustive.

Après utilisation de ces huiles, ne vous exposez pas au soleil ou aux UV pendant 8 à 10 heures.

Hépatotoxicité

Une huile essentielle hépatotoxique peut provoquer des effets indésirables au niveau du foie en cas d’utilisation prolongée. Les huiles essentielles hépatotoxiques ne doivent pas être utilisées en cas de pathologie hépatique : cirrhose, hépatite, insuffisance hépatique ou intolérance au paracétamol. Elles doivent être utilisées à faible dose et sur une courte durée.

Néphrotoxicité

Une huile essentielle néphrotoxique peut provoquer des effets indésirables sur le système rénal. Les huiles essentielles présentant ce risque ne doivent pas être ingérer à forte dose sur une longue durée.

Neurotoxicité

Une huile essentielle neurotoxique peut provoquer des effets indésirables au niveau du système nerveux. Ces huiles sont contre-indiquées chez les personnes épileptiques, les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes neurologiquement fragiles (personnes âgées).

Action hormon-like

Une huile essentielle hormon-like, cortison-like ou oestrogen-like contient des molécules activant les glandes responsables de la production d'hormones ou des molécules ressemblant aux hormones et qui vont mimer leur action dans l'organisme.

En d'autres termes, les huiles essentielles dites hormon-like auront comme effet d'agir comme une hormone synthétique et d'équilibrer ou déréguler les hormones de notre corps.

Ces huiles essentielles ne doivent pas être utilisées en cas de traitements hormonaux et en cas de maladies hormono-dépendantes. Plus précisément, les huiles essentielles oestrogen-like ne doivent pas être utilisées en cas de cancer hormono-dépendant, de mastoses, ou de pathologies liées à un excès d'œstrogènes

Pour plus d’information sur les précautions spécifiques à chaque huile essentielle, consultez les fiches respectives disponibles sur le site de DoTERRA ou de la marque de votre huile essentielle.


Article déjà paru : Comment utiliser les Huiles Essentielles (HE) ?

Articles à venir : Importance de la qualité des huiles essentielles, Comment utiliser les huiles essentielles en olfaction pour vous aider à mieux appréhender vos émotions ... 


Articles similaires

Derniers articles

Pumpkin Soup

Approche naturelle pour soulager les règles douloureuses

Fermeture du cabinet du 5 au 25 août pour des vacances bien méritées

Mes conseils naturo pour l'été

Un rituel simple pour une bouche saine

Catégories

Mots clés

Mes lectures du moment

Mes coups d' ♡

Méditations

Live ☼

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.