Comment venir à bout de la Candidose par des moyens naturels ?

Troubles & désordres

La candidose intestinale, souvent mal diagnostiquée, est une infection qui touche de plus en plus de personnes. Non prise en charge, elle peut se développer et détériorer considérablement votre santé.
Voyons quelles sont les alternatives naturelles pour prendre en charge la Candidose.

C'est quoi la Candidose ?

La candidose est une mycose due à une levure appelé Candida. Il y en a plusieurs : le candida albican est le plus connu mais il y a aussi le candida glabrata, le candida parapsilosis, le candida tropicalis, le candida lusitaniae ... Ce Candida est présent naturellement sur votre peau, dans votre bouche, vos voies génitales ou dans votre système digestif et ne provoque aucun symptôme spécifique. 

Qu’est-ce qui provoque une candidose ? 

Une des principales causes de candidose est un déséquilibre du microbiote intestinal (c’est-à-dire les bactéries qui vivent en vous), dû par exemple à la prise d’antibiotique, d’IPP, d’anti-inflammatoire. Les mauvaises bactéries et les levures comme le Candida peuvent prendre lentement le dessus par rapport aux bonnes bactéries.

Une alimentation trop riche en sucre peut dérégler le microbiote intestinal et entrainer une candidose.

D’autres facteurs sont également favorisants comme une diminution immunologique, un trouble métabolique tel qu’une insulino-résistance (diabète de type II), un trouble hormonal comme l’hyper ou l’hypo-ostrogénique, la pilule, l’humidité, la macération, un stress chronique etc 

Quels sont les symptômes d’une candidose intestinale ? 

On sait aujourd’hui que le Candida secrète des toxines. Suivant les études on parle de 35 à 80 toxines. Ces toxines perturbent le fonctionnement cérébral, immunitaire, digestifs, ostéo-articulaire et même hormonal. 

La Candidose peut être responsable de beaucoup de pathologies invalidantes tels que :

  • des troubles digestifs (mauvaise digestion, intolérances alimentaires, ballonnements, gaz, flatulences, crampes intestinales, régurgitations acides, hyper perméabilité intestinale, mauvais absorption des nutriments  …)
  • une grande fatigue physique et psychique
  • des troubles de l’humeur, de la dépression
  • des troubles de l’attention et de la mémoire
  • des perturbations du système immunitaire
  • des douleurs ostéo articulaires
  • des déficiences nutritionnelles
  • des infections à répétition
  • etc..

Et surtout, SURTOUT, des envies irrépressibles de sucré !

Comment la candidose évolue ? 

Le candida évolue sur un terrain acide et basique. 

Il utilise le sucre (hydrate de carbone) mais aussi les protéines (acides aminés). Sachez que la sévérité des régimes anti-candida peut le pousser à se mettre en résistance et/ou à utiliser d’autres substrats pour se développer.

Il y a trois stades à l’infection à la Candidose

  1. Le parfait équilibre : Le candida en faible quantité vit en parfaite harmonie avec les autres hôtes 
  2. La colonisation : La levure se multiplie de façon anormal grâce à un terrain favorable
  3. L'infection : La candidose devient pathogène. Elle prend alors une forme de mycélium. Le champignon devient filamenteux et cette forme favorise l’envahissement des tissus. Il est alors plus compliqué à prendre en charge

L'aspect psycho-émotionnelle

La candidose c’est l’appelle du sucre et le sucre c’est aussi l’appelle de notre besoin de relation avec les autres. La dépendance affective ou le refus d’être dépendant que ce soit conscient ou inconscient. Ça peut être lié à un décès, à une rupture amoureuse ou à un changement dans la relation. 

Le gluten correspond aux lois sociales, tout ce que l’on vous impose personnellement ou professionnellement que vous ne supportez plus. 

La candidose raconte le manque d’amour, elle exprime un cumule de frustration souvent en résonance avec une blessure d’abandon ou de rejet. 

Comment savoir avec certitude que l'on a une candidose ?

Vous pouvez dans un premier temps, répondre au questionnaire du Dr Philippe-Gaston Besson disponible ci-dessous.

Vous pouvez également faire le test de la salive. Cette démarche n'est absolument pas scientifique mais de mon expérience, c'est un bon révélateur. 

Le matin au réveil, avant de mettre quoi que ce soit dans votre bouche, stimulez la sécrétion de salive et crachez dans un verre d’eau propre. Observez le verre pendant 30 minutes. Si plusieurs filaments se forment vers le bas, si l'eau est devenue trouble ou si la salive s'est déposée au fond du verre, vous avez sans doute un problème en faveur d’une Candidose. Une salive saine flotte simplement à la surface.

Il existe également différentes analyses médicales :

  • Test des urines sur 24h pour savoir si on est sur une acidose métabolique latente. On prend la 2ème urine du dimanche matin jusqu'à la 1ère urine du lundi matin. On fait une recherche sodium / potassium, si le résultat est >1 alors acidose métabolique
  • Dosage de métabolites organiques urinaires : tartrate, citramalate et D-Arabinitol en faveur d’un candida
  • Test sanguin d'immunité humorale (anticorps anti-candida)
  • Test immuno-enzymatique test ELISA, recherche igG à anti candida  

Mes conseils Naturo

La Candidose apparait sur un terrain particulier perturbé par des facteurs favorisants. Il faut donc travailler à rétablir le terrain pour que celui-ci devienne hostile à Candidose. Je propose un travail sur plusieurs axes : Une modification de vos habitudes alimentaires, un travail sur l’émotionnel et apaiser le mental. 

Une alimentation adaptée

Dans la prise en charge par l'assiette de la Candidose, on distingue deux approches bien différentes

La première étant d'affamer la candidose avec un régime strict. Cette approche est souvent plébiscitée. Elle fonctionne très bien, seulement il n’est pas question d’un seul écart. En effet, si on suit un régime trop strict, que l’on est en déshydratation ou que l’on suit un traitement antifongique, le Candida va alors prendre une forme de chlamydospores. C’est-à-dire qu’il rentre dans une sorte de sommeil et devient inactif. lorsque l’on fait juste un petit écart, une pizza par exemple, la candidose reflambe. L’alimentation étant de nouveau à disposition, le Candida se réactive. De plus, ce type de régime est très compliqué à suivre sur le long terme. Je ne vais donc pas développer ici le régime strict qui est largement diffuser sur la toile. 

Il faut savoir que sous la forme mycélium, le candida produit un biofilm qui lui permet de se renforcer, d’éviter la déshydratation, le passage des UV, aide au captage de la nutrition et attire d’autres pathogènes permettant ainsi les échanges compétences augmentant la virulence et la résistance.

Plus on essaie d’éradiquer la candidose, plus on risque de se retrouver face à un échec. L’idéal est de perturber le milieu de vie du Candida, surtout si celle-ci est bien installée (ancienne). C'est la deuxième approche : Perturber le terrain de la Candidose.

Ci-dessous des conseils permettant de perturber le Candida : 

  • Évitez le sucre raffiné, les fruits sucrés, les produits laitiers fermentés, les graisses saturées, les viandes …
  • Évitez de nourrir les levures avec des aliments riches en sucres et farines raffinés comme les pizza, les pâtes, le pain, les pâtisseries, les gâteaux, les viennoiseries etc..
  • Supprimez le gluten. Vous pouvez consommer des céréales sans gluten tel que sarrasin, quinoa, riz, millet, etc…
  • Mettre de la cannelle partout
  • Favorisez les aliments à charge glycémique basse
  • Favorisez les légumes verts, les légumes à feuilles, les oléagineux, les légumineuses à petites doses, les olives, l’ail, les avocats, les œufs, les fruits rouges (acérola, framboise, grenade, canneberge ..), l’huile de coco, les aliments riches en proline ( chou, poulet, asperge, tamari, épinard ..), la propolis
  • Consommez des fibres à chaque repas
  • Boire suffisamment d’eau plate

La solution n'est pas QUE dans l'assiette

Prise en charge émotionnelle

La candidose a une dimension émotionnelle qui est trop souvent négligée. Elle exprime notre besoin de relation avec les autres, notre dépendance affective ou notre refus d’être dépendant, les lois sociales imposées que ce soit personnel ou professionnel, un cumule de frustration etc.. de manière consciente ou inconsciente. Il est INDISPENSABLE et trop souvent on l’oublie d’avoir une prise en charge par un professionnel spécialiste de l’émotionnel.  Vous pouvez aller vers des techniques comme la Kinésiologie, PBA (Psycho Bio Acupressure), EFT (Emotionnal Freedom Technique) etc.. 

Le Chi Neï Tsang (CNT) peut également vous aider en libérant et harmonisant vos émotions. Il permettra également une meilleure élimination des toxines. 

Diminuer votre stress

> Pratiquez une activité qui vous procure du plaisir

> Accordez-vous des pauses détente et ayez des pensées positives

> Prenez le temps de faire des relaxations, des massages relaxants, des bains relaxants etc... du yoga, du taï chi

Travaillez votre diaphragme à travers la respiration
Entrainez-vous à remplir les trois étages respiratoires. Inspirez d'abord avec votre ventre, sous les poumons, puis augmentez le volume de vos poumons au maximum, enfin, allez jusqu'à soulever vos clavicules pour finir la respiration en haut des poumons. 

> Pratiquez la cohérence cardiaque. C'est un outil simple, qui peut vous aider à mieux gérer votre stress et réguler votre anxiété. Cette technique consiste à prendre le contrôle de votre respiration :

  • 5 petites minutes de respiration rythmée pour réguler votre système nerveux autonome (le pilote automatique), réduire l’intensité des effets du stress sur votre organisme, vous détendre, renforcer votre système de défense immunitaire, clarifier vos idées et prendre de meilleures décisions.
  • A pratiquer 3 fois par jour. Rien que ça.

> Une promenade dans la nature, dans les bois idéalement

> S'offrir un soin ArōmaTouch. C'est un bon moyen de lâcher prise. Il améliore votre bien-être en équilibrant les systèmes & fonctions de votre corps, en réduisant les facteurs de stress physique & émotionnel.

> stress avec douleur (somatisation), vous pouvez mettre 1 goutte d’huile essentielle de marjolaine à coquilles sous votre sternum

Compléments alimentaires

Dans la prise en charge de la candidose, la prise de compléments alimentaires n’est pas superflue même si l’assiette, la gestion de l’émotionnelle et du mental font 80% du travail, si ce n'est plus.  Je sais que je vais vous décevoir, mais il n’y a pas de protocole clef en main. En effet, les compléments sont choisis en fonction de votre terrain, de l'avancement et lieu de l’infection ainsi que de la symptomatologie ressentie. A savoir, troubles digestifs, allergies alimentaires ou respiratoires, infections uro-génitales, fatigue, troubles métaboliques etc.. Vous êtes unique, donc à chacun.e son protocole. 

Je vous conseille vivement de vous faire accompagner par un.e naturopathe. Cependant, si ce n’est pas possible, vous pouvez essayer :

 - soit Équilibre Candi'Activ Bio - Pack : modulation du Candida Albicans du laboratoire Biophenix

https://www.biophenix.com/candida-albicans-candidose-digestive.html

- Soit les capsules d’huiles essentielles chez Pranarôm Oleocaps 2 Santé intestinale

Vous pouvez ajouter à cela de l’extrait de pépin de pamplemousse qui est un antibiotique naturel à spectre large très efficace et qui stimule des défenses naturelles.

Soutenir le foie avec des plantes hépatiques en tisane ou compléments. Personnellement j’aime beaucoup la tisane de romarin et/ou le chardon marie. 

Vous pouvez également prendre du chrome pour soutenir le pancréas. Il aide à assimiler le glucose dans les cellules. 

Pour la fatigue physique, vous pouvez mettre une goutte d’huile essentielle d’épinette noire le matin sur les reins et frottez vigoureusement la zone des reins avec vos poings. 

Si la fatigue est physique et psychologique, ajouter à la goutte d’huile essentielle d’épinette noire une goutte d’huile essentiel de pin sylvestre le matin sur les reins et frottez vigoureusement la zone des reins avec vos poings. 

Si vous avez des troubles sommeil ou dépression/anxiété, un apport de tryptophane en fin de journée peut être intéressant.

Soulager localement

C’est n’est pas trop le sujet de cet article mais voici des pistes pour vous soulager localement : 

  • Bouche (muguet, perlèche..) : vous pouvez faire des bains de bouche avec une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau ou avec de l’huile de coco pendant 2 minutes minimum (que l’on crachera à la fin) 
  • Vagin (Prurit, gratte, surtout la nuit, leucorrhées épaisses blanches et non odorantes ..)
    • Toilette intime externe avec un produit sans savon, sans antiseptique à PH neutre. Evitez les douches vaginales
    • Limitez les sous-vêtements en synthétique et les vêtements serrés
    • Préférez les serviettes lavables et limitez les tampons et la cup
    • Attention à la contamination des jouets intimes
    • Vous pouvez faire des bains de siège froid ou tiède en ajoutant une cuillère à soupe de bicarbonate de soude alimentaire par litre d’eau. On assoie son derrière pendant 10 à 15 minutes. L’idée est de faire baisser le pH du vagin pour que la mycose ne puisse plus s’y développer. Attention, en cas de vaginose (infection bactérienne), vous risquez d’aggraver le problème.
    • Vous pouvez également faire préparer des ovules d’huiles essentielles par voie vaginale (sauf pour les femmes enceintes ou allaitante) en pharmacie. Voici un exemple de mélange :  100mg d’HE de Géranium Rosat (pelargogium X graveolens), 100mg d’HE de Tea tree (melaleuca alternifolia) 100mg d’HE de Palmarosa (cymbopogon martinii), Calendula officinalis TM excipients qsp ovule de 3g par ex beurre de coco ou aloe vera

Conclusion

Sachez que se débarrasser d’une candidose prend du temps, demande de la patience et de la bienveillance avec vous-même, et CE N'EST PAS IMPOSSIBLE. Il est essentiel de changer son assiette et d'y associer une prise en charge émotionnelle et mentale. 

En cas de doute, ou si les troubles persistent, pensez à consulter un.e naturopathe avant que la candidose devienne chronique ou ne s’installe sévèrement. Dans le cas de candidose chronique ou si vous êtes enceinte, je vous recommande de vous faire suivre par un professionnel compétent.

Linda Imbert

Pour aller plus loin

Pour approfondir le sujet, vous pouvez lire le livre : Je me sens mal, mais je ne sais pas pourquoi ! La candidose chronique, une maladie méconnue Dr Phillippe-Gaston Besson

Pour vous aider dans les choix de votre assiette, je vous recommande ce livre : 

Guide des index glycémiques IG et valeurs nutritionnelles : Charge glycémique, calories, graisses, fibres


Articles similaires

Mes lectures actuelles

Mes coup' de ♡

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.